Vie de Maman

Ma vie de femme enceinte : le troisième trimestre

Ce sont les derniers mois… La rencontre approche à grands pas ! Nous serons bientôt parents ! Tant de changements, d’appréhension, d’impatience que je vous partage à travers ce petit retour en arrière, pour vous parler de mes 7e, 8e et 9e mois de grossesse.  

Je vous prévoie un article dédié à la naissance de bébé car, à mon sens, cela vaut bien que l’on prenne le temps d’en faire un sujet à part entière.

by Cactus & Style

Septième mois : entrée dans l’été

Avant de commencer à vous parler de mon 7e mois, je voulais faire une aparté pour aborder le (gros) sujet « transport en commun ». Quand on est enceinte, la position debout sur une longue durée n’est pas forcément facile… Mais c’est encore pire lorsque les métros, RER, TER et autres transports sont blindés de monde ! Et franchement, les personnes qui se lèvent de bon cœur pour te laisser t’asseoir sont une vraie minorité. La majorité baisse les yeux, regarde ailleurs voire même fait mine de dormir quand tu t’approches. Je trouve cela vraiment désolent…

Mon petit coup de gueule passé, j’aimerai vous partager mon mois de juillet (7e mois de grossesse), un mois marqué par la hausse des températures… Pour ne pas dire « jours de canicule ». On a tous souffert des températures exceptionnelles de l’été mais je vous assure qu’enceinte c’est une autre paire de manches ! On découvre les joies des bouffées de chaleur, de la transpi à gogo, des jambes lourdes et gonflées… Bref, c’est la sexy attitude ! Alors on s’arme de son éventail ou, pour les plus équipées, de son ventilateur de poche et on prend son temps dans ses déplacements. Puis surtout, surtout, on se protège du soleil.

Une chose que je retiens aussi de ce 7e mois, c’est une énorme fatigue, à presque piquer du nez au travail. Dès que les coups de 16h sonnent, je suis un vrai légume, plus moyen de rester concentrée. C’est tout de suite beaucoup plus compliqué pour être efficace 😛

D’ailleurs, mon mari m’a dit que mon premier cheveux blanc avait fait son apparition… :'( J’avais réussi à tenir jusqu’à mes 28 ans sans une ride, ni un cheveux blanc. Merci bébé ! 😛

by Cactus & Style

Sinon, la grossesse suit son cours gentiment : le ventre s’arrondit à vitesse grand V, bébé grandit et surtout grossit tout aussi rapidement…

Ah si, je suis sujette à l’un des « aléas » de la grossesse : j’ai du poil qui pousse sur le bidou. :O C’est franchement moche et en plus, ça démange. Espérons qu’ils tombent naturellement après l’accouchement parce que le mode yéti, très peu pour moi, hahaha ! 😀

A la fin du mois, le 19 juillet, comme d’habitude vient l’heure de notre consultation chez le gygy pour savoir si tout roule. Résultats des courses : tout va pour le mieux ! Nickel ! Seule légère ombre au tableau, bébé est en siège décomplété… Il va falloir qu’il tourne s’il veut faciliter la vie à sa Maman 😉

Bilan : un mois sans complication avec une santé au top, un bébé qui grandit normalement, un papa qui pourrait s’impliquer plus mais que l’on pardonne puisqu’il ne peut pas vivre la grossesse comme une maman. 😉

Huitième mois : début des cours de prépa

Ce mois-ci, c’est la grosse période des RDV, entre les cours de préparation à l’accouchement et les check-up médicaux, pas le temps de dire « Ouf ». Heureusement c’est aussi le début de mon congé pathologique et congé maternité. 😉

Les cours de préparation sont au nombre de 5 :

  • Savoir distinguer les signes pour venir à la maternité
  • Se préparer à l’accouchement par voie basse
  • Se préparer à une césarienne (optionnel)
  • Faire le choix de l’alimentation de bébé : allaitement ou biberon
  • Le retour à la maison

C’est vraiment très intéressant, je recommande vivement aux futures mamans de prendre le temps d’y participer, en plus c’est pris en charge par la Sécu.

by Cactus & Style

En plus de ces cours, notre maternité offrait la possibilité aux mamans et papas de s’inscrire à des ateliers gratuits sur de nombreux sujets comme l’ostéopathie pendant la grossesse et après l’accouchement, la nutrition pendant la grossesse, etc. Pour être honnête, je crois que j’ai dû aller à tous les cours et tous les ateliers… J’avais besoin d’en apprendre le plus possible sur la grossesse, la naissance et l’après. Cet inconnu me faisait peur, j’appréhendais énormément. Du coup, ces heures d’apprentissage m’ont beaucoup apporté, ainsi qu’à mon mari qui a essayé de m’accompagner le plus souvent possible. 🙂

Au milieu de tous ces cours et ateliers, nous avons eu plusieurs RDV médicaux dont deux qui ont marqué ma fin de grossesse.

Le premier était au tout début du mois, le 2 août pour être précise, avec le gynéco qui voulait voir la progression de la rotation de bébé. Savoir si notre bout de chou avait commencé à tourner ou s’il faisait son gros paresseux. Résultat : Monsieur va très bien mais n’a pas bougé d’un iota… Ce qui signifie qu’il va falloir, sans doute, se préparer à une naissance par césarienne programmée.

Avant le RDV, nous n’avions pas mesuré ce que cela impliquait pour la naissance, et c’est le début d’une période très compliqué pour moi. Pas que l’acte chirurgical me fasse peur ou quoi que ce soit mais, je pense que j’idéalisais un peu le moment juste après la naissance avec le peau à peau, etc. Ce qui n’est pas possible en cas de césarienne. Et ça m’a beaucoup travaillé.

Surtout que le second RDV, le 28 août, le gygy a confirmé que notre fils était bien installé et n’avait pas l’air enclin à tourner. Nous avons alors programmé une césarienne à deux semaines du terme, soit le 17 septembre. Ainsi qu’un ultime RDV le 11 septembre pour laisser quelques jours supplémentaires à bébé pour effectuer une éventuelle rotation de dernière seconde et annuler la césa. Affaire à suivre !

Bilan : un mois en double teinte, heureuse de savoir que bébé est en parfaite santé mais (extrêmement) déçue de savoir qu’il va naître en césarienne.

Dernier mois : bientôt la rencontre

Ca y est, le dernier mois est arrivé ! C’est passé vite mais en même temps, j’attends le « jour J » avec impatience car la grossesse commence à peser un peu. C’est assez émouvant de vous parler de ce 9e mois… Enfin de ces 2 dernières semaines.

Mon 9e mois est tombé en plein mois de septembre, pendant que certains sont sur le pied de guerre pour préparer la rentrée, je suis comme une grosse larve sur mon canapé avec mon beagle à légumer 😛 J’attends gentiment le « RDV de la dernière chance » en essayant de convaincre mon fils de tourner avec des caresses, des mots doux, etc.

Lors du RDV du 11 septembre, nous avons confirmé la césarienne du 17 septembre. Malgré le délai supplémentaire et toutes les bonnes ondes que je lui ai transmises, bébé n’a pas décidé de bouger (peut-être est-il bloqué). Il ne nous reste que quelques jours pour finir les derniers préparatifs, la naissance arrive à grands pas…

Le moment fatidique approche, je te dis à tout à l’heure mon bébé !

by Cactus & Style

J’ai hâte de te voir mon fils, de contempler ta petite bouille, d’entendre le son de ta voix, de partager tes sourires… 😀

by Cactus & Style

N’hésitez pas à partager votre expérience et à donner votre avis. Et je vous donne RDV le mois prochain pour vous parler « accouchement » ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *