Accessoire,  Tutos & DIY,  Vie de Maman

Un doudou paresseux en crochet

Pendant mon début de congé maternité, j’ai décidé de me lancer dans la réalisation d’un doudou fait-main pour notre bébé. Le crochet est tout indiqué dans ce type de projet alors j’ai commencé à chercher la bonne idée et des modèles originaux… Mais finalement c’est assez naturellement que j’ai fait le choix du paresseux. Du coup, je vous présente les différentes étapes pour crocheter ce paresseux tout doux. 😉

Bien que ce ne soit pas le premier animal auquel on pense, j’aime à me dire que c’est l’animal totem de mon mari 😛 Pas qu’il soit mou ou feignant mais il « ressemble » à un paresseux. 😀 Bref, le choix idéal pour accompagner notre fils au quotidien !

by Cactus & Style

Pour ce DIY, nous aurons besoin :

  • de laine bleue
  • de laine blanche
  • de laine grise claire
  • de laine noire
  • d’un crochet 2,5
  • d’une aiguille à laine
  • d’une épingle à nourrice ou d’un marqueur
  • de mousse à rembourrage

Réalisation de la tête

Pour réaliser mon paresseux en peluche, je me suis beaucoup inspirée de l’éléphant de la Youtubeuse Lidia Crochet Tricot, pour la boule de la tête et le ventre. Les bras et les jambes étant différentes je me suis inspirée d’un autre modèle d’une créatrice Etsy.

J’ai adapté ses deux modèles pour crocheter mon paresseux. D’ailleurs pour la tête, vous pouvez regarder la vidéo de l’éléphant de Lydia, qui est très bien faite et qui vous aidera à comprendre les points à réaliser 😉

by Cactus & Style
Pour la tête de notre paresseux (sans la trompe et sans les oreilles)

Nous commençons notre ouvrage en réalisant un nœud coulant dans lequel nous viendrons crocheter nos premières mailles, c’est ce que l’on appelle le cercle magique.

Une fois que nous avant fermé notre nœud coulant à l’aide d’une maille en l’air, nous pouvons crocheter nos premières mailles.

Sans oublier de bien marquer le début de chaque rang avec notre marqueur (ou épingle à nourrice pour ceux qui n’en ont pas).

by Cactus & Style

Nous allons donc réaliser 6 mailles serrées dans le cercle avant de tirer le fil du nœud coulant, pour le resserrer et ainsi terminer notre premier rang = notre cercle magique qui est la base de notre crochet.

Nous pouvons continuer avec les rangs suivants :

  • Rang 2 : une augmentation à chaque maille serrée du rang précédent (nous avons donc 12 mailles).
  • Rang 3 : une maille individuelle, une augmentation, une maille individuelle, etc (18 mailles).
  • Rang 4 : deux mailles individuelles, une augmentation, deux mailles individuelles, etc (24 mailles).
  • Rang 5 : trois mailles individuelles, une augmentation, trois mailles individuelles, etc (30 mailles).
  • Rang 6 : quatre mailles individuelles, une augmentation, quatre mailles individuelles, etc (36 mailles).
  • Rang 7 : cinq mailles individuelles, une augmentation, cinq mailles individuelles, etc (42 mailles).
  • Rang 8 : six mailles individuelles, une augmentation, six mailles individuelles, etc (48 mailles).
  • Rang 9 : sept mailles individuelles, une augmentation, sept mailles individuelles, etc (54 mailles).
  • Rang 10 : huit mailles individuelles, une augmentation, huit mailles individuelles, etc (60 mailles).
  • Rang 11 : neuf mailles individuelles, une augmentation, neuf mailles individuelles, etc (66 mailles).

Les seules différences qu’il y a entre l’éléphant de Lydia et mon paresseux, ce sont la forme et la taille de la tête, donc le nombre de rangs. J’ai décidé de réaliser une tête plus petite et plus ronde. C’est pourquoi certains rangs ne sont pas identiques.

by Cactus & Style

Ensuite nous allons réaliser 4 rangs droits, c’est -à-dire sans augmentation, ni diminution. Avant de nous lancer dans une série de diminutions :

  • Rang 16 : neuf mailles individuelles, une diminution, neuf mailles individuelles, etc (nous obtenons 60 mailles).
  • Rang 17 : huit mailles individuelles, une diminution, huit mailles individuelles, etc (54 mailles).
  • Rang 18 : sept mailles individuelles, une diminution, sept mailles individuelles, etc (48 mailles).
  • Rang 19 : six mailles individuelles, une diminution, six mailles individuelles, etc (42 mailles).
  • Rang 20 : cinq mailles individuelles, une diminution, cinq mailles individuelles, etc (36 mailles).
  • Rang 21 : quatre mailles individuelles, une diminution, quatre mailles individuelles, etc (30 mailles).
  • Rang 22 : trois mailles individuelles, une diminution, trois mailles individuelles, etc (24 mailles).

Nous avons fini nos rangs ! Pour fermer notre ouvrage, il nous suffit de réaliser une maille en l’air sur la dernière maille serrée et de tirer le fil de laine.

Après quoi, nous n’avons qu’à rembourrer la tête de notre paresseux avec la mousse. 😉

Crochetage du corps

Pour réaliser le « bidou » de notre paresseux, nous allons suivre le tuto de l’éléphant de Lydia, tout simplement.

Sauf que pour ma part j’ai choisi de travailler en spirales comme pour la tête. J’ai plus de facilité avec cette technique mais c’est purement personnel. 🙂

by Cactus & Style

C’est -à-dire sans faire de maille coulée, ni de maille en l’air mais en commençant directement le rang qui suit par une maille serrée. Sans oublier de marquer le début du rang avec notre épingle à nourrice ou marqueur pour éviter de perdre le début du rang 😉

Pour le corps (sans les bras et jambes)

Pour les rangs à suivre, après notre cercle magique de 6 mailles serrées :

  • Rang 2 : une augmentation à chaque maille serrée du rang précédent (nous avons donc 12 mailles).
  • Rang 3 : une maille individuelle, une augmentation, une maille individuelle, etc (18 mailles).
  • Rang 4 : deux mailles individuelles, une augmentation, deux mailles individuelles, etc (24 mailles).
  • Rang 5 : trois mailles individuelles, une augmentation, trois mailles individuelles, etc (30 mailles).
  • Rang 6 : quatre mailles individuelles, une augmentation, quatre mailles individuelles, etc (36 mailles).
  • Rang 7 : cinq mailles individuelles, une augmentation, cinq mailles individuelles, etc (42 mailles).
  • Rang 8 : six mailles individuelles, une augmentation, six mailles individuelles, etc (48 mailles).
  • Rang 9 : sept mailles individuelles, une augmentation, sept mailles individuelles, etc (54 mailles).
  • Rang 10 : huit mailles individuelles, une augmentation, huit mailles individuelles, etc (60 mailles).
  • Rang 11 : neuf mailles individuelles, une augmentation, neuf mailles individuelles, etc (66 mailles).
  • Rang 12 : dix mailles individuelles, une augmentation, dix mailles individuelles, etc (72 mailles).
  • Rang 13 : onze mailles individuelles, une augmentation, onze mailles individuelles, etc (78 mailles).

Ensuite nous allons réaliser du rang 14 au rang 20 inclus sans augmentation, ni diminution. Avant de nous lancer dans une série de diminutions :

  • Rang 21 : onze mailles individuelles, une diminution, onze mailles individuelles, etc (72 mailles).
  • Rangs 22 et 23 : sans augmentation, ni diminution (72 mailles).
  • Rang 24 : dix mailles individuelles, une diminution, dix mailles individuelles, etc (66 mailles).
  • Rangs 25 et 26 : sans augmentation, ni diminution (66 mailles).
  • Rang 27 : neuf mailles individuelles, une diminution, neuf mailles individuelles, etc (60 mailles).
  • Rangs 28 et 29 : sans augmentation, ni diminution (60 mailles).
  • Rang 30 : huit mailles individuelles, une diminution, huit mailles individuelles, etc (54 mailles).
  • Rang 31 : sans augmentation, ni diminution (54 mailles).
  • Rang 32 : sept mailles individuelles, une diminution, sept mailles individuelles, etc (48 mailles).
  • Rang 33 : sans augmentation, ni diminution (48 mailles).
  • Rang 34 : six mailles individuelles, une diminution, six mailles individuelles, etc (42 mailles).
  • Rang 35 : sans augmentation, ni diminution (42 mailles).
  • Rang 36 : cinq mailles individuelles, une diminution, cinq mailles individuelles, etc (36 mailles).
  • Rang 37 : sans augmentation, ni diminution (36 mailles).
  • Rang 38 : quatre mailles individuelles, une diminution, quatre mailles individuelles, etc (30 mailles).
  • Rangs 39 et 40 : sans augmentation, ni diminution (30 mailles).

Petit conseil de Lydia : remplir dès maintenant le ventre de notre peluche pour plus de facilité. 😉

  • Rang 41 : trois mailles individuelles, une diminution, trois mailles individuelles, etc (24 mailles).
  • Rang 42 : sans augmentation, ni diminution (24 mailles).

C’est terminé ! Nous pouvons fermer notre crochet avec une maille en l’air, avant de tirer le fil.

Construction des bras et des jambes

Nous allons commencer par crocheter les deux bras de notre paresseux qui sont plus grands que les jambes.

Bras de notre peluche paresseux

Nous débutons comme à chaque fois avec un nœud coulant dans lequel nous venons crocheter 6 mailles serrées, avant de se lancer dans la réalisation de nos rangs :

  • Rang 2 : 1 augmentation dans chaque maille (12 mailles)
  • Rang 3 : 1 maille individuelle, 1 augmentation, 1 maille individuelle (18 mailles)
  • Rang 4 : 2 mailles individuelles, 1 augmentation, 2 mailles individuelles (24 mailles)
  • Rang 5 : 3 mailles individuelles, 1 augmentation, 3 mailles individuelles (30 mailles)
  • Rangs 6 à 15 inclus : rang droit
  • Rang 16 : 3 m. ind, 1 diminution, 3 m. ind (24 mailles)
  • Rangs 17 à 26 : rang droit
  • Rang 27 : 2 m. ind, 1 diminution, 2 m. ind (18 mailles)
  • Rangs 28 à 32 : rang droit
  • Rang 33 : 1 m. ind, 1 diminution, 1 m. ind (12 mailles)
  • Rangs 34 à 38
  • Rang 39 : 1 diminution dans chaque maille (6 mailles)
  • Rangs 40 à 44 : rang droit puis on ferme notre crochet !
Jambes de notre peluche paresseux

Pour les jambes, c’est plus rapide. Après avoir crocheté nos 6 mailles serrées, nous réalisons :

  • Rang 2 : 1 augmentation dans chaque maille (12 mailles)
  • Rang 3 : 1 maille individuelle, 1 augmentation, 1 maille individuelle (18 mailles)
  • Rang 4 : 2 mailles individuelles, 1 augmentation, 2 mailles individuelles (24 mailles)
  • Rang 5 : 3 mailles individuelles, 1 augmentation, 3 mailles individuelles (30 mailles)
  • Rangs 6 à 13 inclus : rang droit
  • Rang 14 : 3 m. ind, 1 diminution, 3 m. ind (24 mailles)
  • Rangs 15 à 20 : rang droit
  • Rang 21 : 2 m. ind, 1 diminution, 2 m. ind (18 mailles)
  • Rangs 22 à 25 : rang droit
  • Rang 26 : 1 m. ind, 1 diminution, 1 m. ind (12 mailles)
  • Rangs 27 à 30 : rang droit

Finition de notre paresseux en peluche

Après avoir terminé tous nos morceaux et les avoir assemblés, nous allons finaliser notre doudou avec l’ajout d’un sourire, du nez et des yeux.

Nous commençons par crocheter un rond blanc qui définira le contour du visage :

  • Rang 1 : un nœud coulant et 6 mailles serrées
  • Rang 2 : une augmentation dans chaque maille
  • Rang 3 : 1 maille individuelle, 1 augmentation
  • Rang 4 : 2 mailles ind., 1 augmentation 
  • Rang 5 : 3 mailles ind., 1 augmentation 
  • Rang 6 : 4 mailles ind., 1 augmentation 
  • Rang 7 : 5 mailles ind., 1 augmentation 
  • Rang 8 : 6 mailles ind., 1 augmentation 
  • Rang 9 : 7 mailles ind., 1 augmentation puis on ferme l’ouvrage.

Ensuite, nous allons créer deux petits ovales gris pour former le contour des yeux :

  • Rang 1 : un nœud coulant et 6 mailles serrées
  • Rang 2 : une augmentation dans chaque maille
  • Rang 3 : une maille individuelle, une augmentation, une maille individuelle
  • Rang 4 : 13 mailles coulées puis une augmentations dans les 5 dernières mailles puis nous fermons notre ouvrage.

Maintenant que le visage de notre paresseux commence à ressembler à quelque chose, nous allons y ajouter un petit nez triangulaire et un joli sourire 😉 Pour lui donner un air sympathique ! 😀

N’hésitez pas à partager vos idées et à donner votre avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *